Campagne de sensibilisation de limitation de certains usages de l'eau

Suite à la réunion du 1er décembre 2015 de la cellule de veille "ressources en eau" chargée d'analyser la situation hydrologique du département, le Préfet de Mayotte a pris la décision de limiter provisoirement certains usages de l'eau sur l'ensemble du département par arrêté n° 2015-16377 du 04 décembre 2015.

Cette limitation porte en particulier sur les usages non prioritaires, pour assurer la préservation de la santé, de la salubrité publique et de l'alimentation en eau potable des populations.

Au-delà des prévisions de Météo-France récentes, la cellule de veille "ressources en eau" qui s'est réunie une nouvelle fois le mardi 15 décembre 2015 a confirmé les tendances à la baisse des ressources disponibles, évaluées aujourd'hui à 31 jours pour couvrir la consommation des communes du sud de l'île (Bandrélé, Bouéni, Chiconi, Chirongui, Dembéni, Kani-Kéli, Ouangani et Sada) alimentées par la retenue de Combani.

Par ailleurs, le maire est responsable de la salubrité publique, et en particulier de la distribution d'une eau conforme aux exigences de qualité, sur le territoire de sa commune. Il a la possibilité, en application de l'article L.2212-2 du code général des collectivités territoriales, de prendre toutes mesures nécessaires pour restreindre les usages non prioritaires de l'eau.

C'est dans ce sens que M. Zaïnoudine ANTOYISSA, maire de la commune de Chiconi, a signé ce lundi 21 décembre 2015 l'arrêté n° 192 portant limitation de certains usages de l'eau sur son territoire, dont il appelle à sa population, Chiconi et Sohoa, de faire preuve de compréhension et de civisme afin d'appliquer cet arrêté.

Voici la teneur de cet arrêté. Cliquez ici. Cet arrêté est affiché à la mairie de Chiconi.


Imprimer